Diaper ingredients

Diaper ingredients

Inhaltsstoffe von Windeln

Composants des couches : ce que les parents doivent savoir

Lorsque vous accueillez un petit être humain dans le monde, vous voulez bien sûr, en tant que parents, tout faire correctement. Même le changement des couches, qui sera l'une de vos principales tâches les premiers mois. Et bien sûr, vous voulez savoir exactement tout ce qui concerne votre bébé : Quels sont les composants des couches et de quoi sont-elles faites ? Y a-t-il une différence entre les couches écologiques et les couches traditionnelles ? Vous trouverez ici des informations sur les couches et leurs composants.

Sec, propre & pratique : moins de travail pour les parents grâce aux couches jetables

Elles sont extrêmement pratiques, car elles facilitent considérablement le quotidien des parents : Lorsque la couche est pleine, il suffit d'en mettre une nouvelle à votre bébé pour qu'il reste au sec pendant de nombreuses heures. La couche absorbe de manière fiable les selles et l'urine à l'intérieur et le nourrisson est entièrement protégé. Il n'est donc plus nécessaire de laver et de sécher les couches en tissu avec lesquelles des générations d'enfants ont été changées auparavant.

Il n'est donc pas étonnant que les couches jetables aient connu un succès retentissant lorsqu'elles ont été commercialisées pour la première fois aux États-Unis en 1961. C'est ainsi que Procter & Gamble, le fabricant des Pampers aujourd'hui connus dans le monde entier, a réussi à créer un produit qui allait changer le quotidien de nombreux parents.

Contenu

  • » Savoir ce qu'il y a dedans - pas toujours si simple !
  • » Les bases : de quoi sont faites les couches ?
    • » Couche intérieure
    • » Noyau absorbant
    • » Couche extérieure
  • » Quels sont les ingrédients que l'on trouve dans une couche ?
  • » Couches traditionnelles et couches bio : une question de composants ?
  • » Et quelle couche choisir ?

Savoir ce qu'il y a dedans - pas toujours si simple !

La couche doit garder l'enfant au sec et propre tout en étant douce pour la peau délicate du bébé. Mais quels sont les matériaux utilisés pour cela ? Après tout, la couche est directement en contact avec la peau de bébé. Et pour de nombreux parents, l'aspect environnemental et la notion de durabilité prennent de plus en plus d'importance.

Pour d'autres produits, l'emballage donne des informations à ce sujet. Les fabricants sont légalement tenus d'indiquer les composants - mais pas pour les couches ! Pour les couches jetables, il n'y a pas d'obligation de déclarer les différents composants. Ainsi, le fabricant n'est pas tenu d'énumérer les ingrédients qui composent la couche, ou seulement une partie. Il est donc extrêmement difficile pour les parents de s'informer à ce sujet.

Les bases : de quoi sont faites les couches ?

Si l'on veut savoir quels sont les composants des couches, il faut d'abord savoir de quoi elles sont composées. Elles se composent de plusieurs couches qui permettent une protection intégrale des bébés.

Couche intérieure

La couche intérieure se trouve directement contre la peau du bébé. Le voile fin est doux et agréable au toucher, car il est en contact direct avec la peau. Elle conduit le liquide à l'intérieur de la couche pour que la peau délicate du bébé reste toujours bien sèche. Sur de nombreuses couches, la couche intérieure est enrichie de lotions et de parfums qui garantissent une bonne odeur et empêchent l'érythème fessier. Une couche de non-tissé plus épaisse est placée sous la fine couche de non-tissé. Cette couche intermédiaire répartit le liquide en surface sur le noyau absorbant, qui peut ainsi absorber une plus grande quantité de liquide.

Noyau absorbant

La couche intermédiaire est suivie par le noyau absorbant qui absorbe le liquide. C'est en quelque sorte le cœur de la couche. Il fonctionne comme une éponge, sauf qu'il ne libère pas le liquide contenu dans la couche, même en cas de pression. En plus du noyau absorbant, de nombreuses couches utilisent aujourd'hui généralement un super-absorbant qui peut absorber plusieurs fois son propre poids en liquide en très peu de temps et se présente sous forme de granulés. Les Pampers, par exemple, promettent une capacité d'absorption jusqu'à 30 fois leur propre poids. Les couches modernes sont composées de cellulose et de polymères superabsorbants. Le noyau absorbant est entouré d'une protection anti-fuite. La fine couche de non-tissé hydrofuge donne en outre sa forme au noyau absorbant.

Couche extérieure

La couche extérieure des couches jetables est imperméable et doit retenir le liquide à l'intérieur. C'est pourquoi il s'agit d'un film plastique fin. Pour qu'elle soit douce au toucher, elle est en outre généralement mélangée à des fibres non tissées. Des fermetures velcro sur la couche extérieure permettent de la fermer en toute sécurité et de l'adapter au tour de taille de bébé. Les poignets élastiques au niveau des ouvertures des jambes permettent au bébé de bouger librement et ne le serrent pas. En même temps, les bords des jambes permettent à la couche d'être bien ajustée sur les jambes et évitent ainsi les fuites.

Quels sont les ingrédients que l'on trouve dans une couche ?

Nous savons maintenant comment est constituée une couche. Mais quels sont les matériaux utilisés ?

Une enveloppe en plastique constitue la couche extérieure de la couche. Le polyéthylène (PE) est utilisé comme ingrédient pour empêcher le liquide de s'infiltrer à travers la couche jetable. Le noyau absorbant est composé d'un matériau en cellulose qui combine différents ingrédients dans la couche - des non-tissés imperméables et des films de protection. Pour obtenir la plus grande protection possible, on utilise à cet effet des matières plastiques comme le polypropylène (PP) et le polyéthylène (PE). Si la couche possède un superabsorbant, il s'agit d'un hydrogel composé de sels polymères spécifiques. Ces composants permettent à la couche d'absorber beaucoup plus de liquide.

Couches traditionnelles et couches bio : une question de composants ?

Depuis l'apparition, au cours du dernier millénaire, de Pampers, la première couche jetable comme alternative aux couches en tissu, beaucoup de choses ont évolué. Les parents peuvent aujourd'hui acheter de nombreuses couches différentes pour leurs bébés, y compris des variantes qui soutiennent le point de vue écologique, comme Swilet - la couche bio. L'aspect écologique ou bio se rapporte d'une part au bilan écologique de la fabrication et de l'élimination des couches et d'autre part aux composants. Ces couches utilisent des composants particulièrement doux et sont en grande partie exemptes de substances nocives. De plus, elles sont composées en partie de matières biodégradables, ce qui réduit la pollution de l'environnement. C'est bon pour le bébé et l'environnement. D'autant plus qu'en contribuant à la protection de l'environnement, vous pensez en même temps à l'avenir du petit être humain que vous allez changer.

La structure des couches bio est similaire à celle des produits conventionnels, mais la différence réside dans les ingrédients utilisés. Pour le noyau absorbant, elles utilisent des matériaux naturels comme la cellulose, qui provient d'une exploitation forestière durable. Le superabsorbant ne se distingue toutefois pas des couches conventionnelles. Il est également composé de matières synthétiques. Pour la couche extérieure, les couches bio renoncent en revanche au plastique et misent sur un film extérieur en amidon végétal.

Et quelle couche choisir ?

Outre les composants, de nombreux autres critères entrent en ligne de compte lors de l'achat d'une couche. La capacité d'absorption, la taille et l'ajustement sont, entre autres, les mots clés. Et c'est ainsi qu'en tant que parents, vous décidez, en fonction de ces différents facteurs, quelles couches vous souhaitez utiliser pour changer votre bébé.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.